Ouverture pas Philippe Viette, Pierre-Marie Orblin et Matthieu Biarneix le 11 mai 2012, équipement sur AN et spits.


Téléchargez la topo de Lespinasse supérieur

 

Une dizaine de cascades bien enchaînées jalonnent le ruisseau de Lespinasse en amont de son point d’entrée classique. Ce nouveau parcours additionnel commence à 1280 m d’altitude dans les alpages et saute une série de petits cirques basaltiques, dans une ambiance forestière relativement ouverte où des échappatoires se présentent régulièrement. Cette partie supérieure est sans prétention mais rajoute 150 m de dénivelé, faisant du canyon de Lespinasse intégral la plus longue descente d’Auvergne avec un dénivelé cumulé de 465 mètres et une vingtaine de rappels.


Approche 30 mn depuis le col d’Aulac : Il est recommandé de stationner au col d’Aulac, sur le parking face à la buvette-restaurant, car plus loin il sera difficile de se garer le long de la piste. Du col d’Aulac, face à la buvette, prendre une piste en dur sur 1 km jusqu’à une intersection avec un chemin de terre sur la droite, peu après les Vacheries de Chaussedier. Suivre ce chemin sur 350 m jusqu’à ce qu’il butte sur une barrière de parcs à vaches. Passer la barrière et continuer à travers prés dans la même direction, sud-sud-est. Cent mètres plus loin apparaît un vaste impluvium ou convergent de nombreux bras d’eaux qui forment le ruisseau de Lespinasse. Longer le bord du cirque et entrer dans la dernière ravine, la plus creusée et la mieux alimentée : point d’entrée repérable au niveau d’un arbre isolé. Après 10 rappels et une bonne heure de descente, on retrouve la route et l’entrée classique du canyon.